Étude de cas

Stratégie financière de réduction de dettes converties en épargne

Jean, un professionnel de 40 ans, a contracté de nombreux prêts à  des taux d’intérêts élevés qui pèsent lourd dans son budget et ne lui permettent pas d’épargner. Il a pourtant un bon salaire, soit 62 000 $ par année.  Jean a donc un taux d’imposition marginal de 38.4% sur son revenu.

Incapable d’arriver à tout payer, il est venu nous consulter pour que nous lui bâtissions une stratégie dans le cadre d’un programme global de sécurité financière. Nous lui avons trouvé une solution sur mesure, qui a changé sa vie et s’est traduite concrètement comme suit :

  • Regroupement de ses dettes, donc un seul paiement mensuel
  • Taux d’intérêt très avantageux
  • Diminution considérable de ses paiements mensuels
  • Allocation d’un montant enviable en épargne
  • Remboursement d’impôt beaucoup plus avantageux
  • Cotisation dans un fonds de retraite généreux

Nous avons donc transformé ses dettes en épargne, lui garantissant des revenus de retraite.

Voici comment nous avons fait:

Situation financière de Jean :

Valeur de la maison : 260 000 $
Solde du prêt hypothécaire : 130 000 $, taux d’intérêt de 4,0 %, 12 ans 1139,21 $/mois
Solde du prêt auto  : 18 348 $, taux d’intérêt de 7,9 %, 36 mois 574,14 $/mois
Carte de crédit : 3 900 $, taux d’intérêt de 19,9 % 117,00 $/mois*
Marge de crédit : 4 600 $, taux d’intérêt de 9,0 % 138,00 $/mois*
Total de ses dettes : 169 638,50 $, paiement mensuel total 1968,35 $/mois

*Le montant représente le paiement minimum mensuel exigé.

Stratégie financière :

  • Regroupement des dettes dans une marge de crédit hypothécaire : Nous avons regroupé toutes les dettes de Jean sous un seul prêt. Nous lui avons obtenu une marge de crédit hypothécaire au taux très bas de 2,9 pour cent et Jean a remboursé tous ses autres créanciers.
  • Son paiement mensuel total est passé de 1968,35 $ par mois à 841,22 $ par mois (période d’amortissement de 25 ans).
  • Il épargne donc 1127,13 $ en intérêts par mois.
  • Liquidités supplémentaires de 428,30 $ par mois : Nous avons investi le montant de 1127,13 $ par mois en cotisation dans des REER, procurant ainsi à Jean un remboursement d’impôt équivalant à 428,30 $ par mois. Il peut ainsi disposer de cette somme additionnelle à la consommation ou préférablement en remboursant plus rapidement sa marge de crédit hypothécaire.
  •  Création d’un revenu de retraite de 438 944 $ à 65 ans : Le montant de 1127,13 $ par mois épargné, soit 13 525,56 $ par année, a été investi dans des REER qui auront un rendement total projeté de 3 % par année. Jean pourra ainsi profiter d’une épargne-retraite de 438 944 $.

 

Ces renseignements sont de nature générale et visent uniquement à informer. Pour des questions particulières, vous devriez consulter un expert juridique, comptable ou fiscal.  L’exemple ci-dessus est un cas réel, le prénom  a été changé et  ce cas n’est fourni qu’à des fins d’illustration.  Les situations peuvent différer selon les circonstances particulières.


Recevez notre
bulletin electronique

*Champ obligatoire

Votre seau fuit-il de partout?

Découvrez-le !